Ca fait un petit moment que je ne t'ai pas écrit. Mais en y réfléchissant, je me suis rendue compte qu'il ne se passait pas un jour sans que je pense à toi, sans que je te parle (par la pensée, pour ne pas avoir l'air d'une folle furieuse!).

Voilà déjà deux jours que j'ai très mal au dos. Est-ce que c'est ta petite soeur qui pèse son poids? Est-ce que c'est le manque de toi (du 14 au 18 août dernier, j'ai aussi eu très mal au dos... Alors que j'essayais tant bien que mal d'occuper mon esprit).

Je suis arrêtée en ce moment. Congé pathologique. Puis congé maternité après... Une première pour moi tous ces termes. Dernière ligne droite... Je suis inquiète. Est-ce que je vais pouvoir vivre l'accouchement de ta soeur sereinement, ou bien est-ce que les images du tien vont me revenir en pleine poire, comme des flash. Il faut que vous ayez chacune votre moment pourtant...

J'ai l'impression que je suis sur un pont, prète à sauter à l'élastique. J'ai peur. Après avoir été mamange, je vais devenir maman. 10 ans que j'attends ce moment... Heureusement, ta soeur est là pour me rassurer, pour me montrer qu'elle est bien vivante. Même quand elle m'empêche de dormir, je savoure ces instants.

Petit à petit on ose s'équiper, acheter des pyjamas, des body. J'ai attendu quelques semaines avant d'enlever les étiquettes des fringues. j'ai toujours les tickets de caisse... Au cas où? Qui fait ça?

Lyly+flash+soutient+le+deuil+périnatal+(2)

 

Aujourd'hui, c'est le 15 octobre. La journée de sensibilitation au deuil périnatal. Un peu un genre de grande fête de famille entre tous les paranges. Ma page FB est entièrement redécorée de rubans roses et bleus, notre signe de ralliement.

Aujourd'hui c'est aussi la journée de la femme rurale, des toxicomanies, du lavage des mains... Bref, ça n'interresse pas grand monde.

Ce soir, je vais allumer ta bougie. Elle brillera pour toi, puis pour tous les autres : Ella, Vadim, Taïna, Mimi, Elise, Valentine, Capucine, Loan, Cyril, les filles à Papa, Adèle, Anton, Lecia, Valentin, Zion, Stella, Héloïse, Rose, Annaëlle...

Ce matin en me levant, j'ai vu passer un cygne blanc. J'y ai vu un signe...

Doux baiser ma Camille, tu nous manques tous les jours...